It's bigger on the inside ! Création, personnalisations et commandes de bijoux artisanaux.

Nouveau

Il était une fois… Les Ailes de Cocco !

Et voilà, cette semaine c’est la présentation des Ailes de Cocco ! Cette fois-ci, ce n’est pas une créatrice de bijoux mais plutôt de jolis petits objets de décoration, des cartes etc. C’est une boutique très douce qui donne vraiment envie de s’attarder !

109918


« La coccinelle est la mascotte qui relie les boutiques « Les ailes de Cocco » aux autres sites dédiés à mes activités artistiques. Elle en est le logo, la marque, l’emblème, l’ambassadrice, le messager… A l’origine « Cocco » est un simple raccourci pour un pseudo dont l’avatar était une petite bête rouge.
« Les ailes de Cocco » propose des produits faits-main, dérivés de mes illustrations et de mon univers créatif en général.
Ces produits sont classés en « collections » définies par des thèmes. Chaque thème est en fait un univers créé autour d’un personnage féerique illustré et son histoire. »

logo-ailesdecocco

Une petite présentation assez mystérieuse, mais qui donne juste envie de flâner un peu plus dans les différentes boutiques des Ailes des Cocco afin de découvrir cette mignonne petite bête rouge… Personnellement je suis fan de ses décorations de Noël même si ce n’est plus du tout la saison ! Comme je l’ai déjà dit, c’est une boutique tout en douceur, et on s’aperçoit très vite que tout est créé avec passion et que la créatrice est vraiment à notre écoute. Et d’ailleurs cette personne, la créatrice à la coccinelle, se nomme Delphine et est d’une gentillesse à toute épreuve ! Ce fut vrai un plaisir que d’échanger avec elle !

Un petit aperçu de la boutique de Delphine :

 

 

Je n’ai malheureusement pas encore d’objets des Ailes de Cocco à vous montrer, mais qui sait… Je vais peut-être craquer bientôt !

D’ailleurs, je résiste pas à la tentation de vous montrer ses différentes boutiques :

Boutique du blog des Ailes de Coccoet boutique A Little Market

Ainsi que ses différents blogs :

Cocco-com : toute la communication sur l’actualité de Cocco
C in Situ : art – expositions
Cocco & lutinsun monde de surprises pour petits et grands, gabarits pour réalisations en papier, coloriages, jeux…
.
N’hésitez pas à y faire un tour, cela vaut le coup !

.
Interview de Delphine :

Depuis quand as-tu commencé à fabriquer ces objets et pourquoi ? As-tu décidé immédiatement de les vendre ?

La création a toujours fait partie de ma vie. Le dessin surtout, lorsque j’étais enfant, puis les histoires, la poésie, la peinture… J’ai étudié un peu l’Art, un peu la Communication, un peu la Bande Dessinée (dont je suis diplômée !). J’ai travaillé dans le dessin animé, animé des ateliers auprès d’enfants, mis en scène des expositions, peint des murs… J’ai exposé en tant qu’artiste des peintures/collages, œuvres en bas-reliefs, installations avec des projections sur tissus ajourés…
Et puis de fil et en aiguille, je me suis orientée vers l’illustration (vieille copine !) tout en faisant connaissance avec le monde des blogs… Mais, pour diverses raisons, mon instinct m’a guidée vers une forme d’auto-production plutôt que vers des éditeurs ou autres chefs de projets. Comme je réalisais souvent des « bricoles » en tous genres pour mon blog « Cocco & lutins » et pour mes proches, je me suis dit, surtout avec l’esprit « fait-main » qui se déploie sur le net, que je pouvais peut-être transformer ces « bricoles » en créations plus « sérieuses » pour en faire un petit gagne-pain. ALM était pour moi le lieu idéal pour commencer…
Jusque-là, pour des raisons que je en développerai pas, je ne souhaitais pas vendre mes œuvres originales. L’idée de créer des objets dérivés d’illustrations, par exemple, était donc pour moi une manière de vivre de ma création sans me séparer des originaux. Bien sûr je peux réaliser des objets uniques comme la série sur les « rêves », mais c’est très différent d’une œuvre d’art originale comme une peinture ou une illustration…
Cependant, le numérique (que je n’exploite réellement que depuis à peine 4 ans) m’ouvre d’autres perspectives dans la création pure… Pour le moment je suis le fil de mes idées pour réaliser des objets (essentiellement de la papeterie pour le moment, mais viendront des bijoux et autres choses…) autour de thématiques qui font rêver…

Quels problèmes as-tu rencontré pour l’instant ?

Je me grille les neurones avec les problèmes de statuts ! Je suis en train de m’organiser pour prendre celui d’auto-entrepreneur, le plus adapté à cette nouvelle activité (la boutique de fait-main en ligne), statut qui n’exclut pas une activité purement artistique à côté… Dès que l’on est « touche-à-tout », c’est un vrai casse-tête car évidemment, on n’entre pas dans les cases si chères aux administrations françaises !!!

De quelle création es-tu particulièrement fière et pourquoi ?

Je suis fière d’une création quand je peux lire ou deviner la joie dans les yeux de la personne qui la reçoit…

C’est un peu le travail de toute la série de « Rêves », les fruits du rêvier ou arbre à rêves. A l’origine, c’est une installation réalisée en 2008 sous la forme d’un sapin de Noël orné d’un ensemble de suspensions appelées « Rêves » et numérotées de 0 à 46. Autour de l’arbre, des objets de papeterie, dérivés des illustrations composant les suspensions (cartes et petits sacs, marques-page, étiquettes-cadeaux), complétaient l’ambiance de féerie de Noël…
En mettant l’un de ces rêves en ligne sur la boutique Les ailes de Cocco, j’ai découvert un mystère caché ! J’avais en effet intitulé ce « rêve » « Séraphin » en pensant à l’ange du même nom dont je ne connaissais pas grand chose, en partie à cause du centre de l’illustration qui me fait penser à un vitrail… J’ai appris que les Séraphins (placés au sommet de la hiérarchie des anges et dont le nom signifie « les brûlants ») sont représentés avec 6 ailes rouges… C’est justement la couleur rouge en petites touches qui donne la force à cette création. Hasard ou coïncidence ? J’aime bien que mes réalisations me surprennent, comme si elles ne m’appartenaient pas entièrement…

.

Et du coup, je vous montre cette création si mystérieuse…

accessoires-de-maison-suspension-decoration-de-noel-flo-2150785-se-raphin4-9d1f7_big

Et maintenant, en exclusivité, voici l’endroit où sont crées ces petits objets tous doux !

Delphine Groux - cocco-com

Au moins, chez elle c’est bien rangé contrairement à chez moi… Et en plus, tout est expliqué sur la photo ! Si c’est pas génial, ça !

.

Delphine, très gentiment, a accepté de nous faire un petit tutoriel pour la Saint-Valentin ! Et puis comme c’est tous les jours la fête des amoureux (si si !), vous pouvez le faire à tout moment pour faire plaisir à votre moitié…

Tutoriel pour le Ballotin Cœur de Saint-Valentin :

Tout est détaillé pour que vous puissiez réaliser vous-mêmes vos ballotins !

Voici la base à imprimer :

 

Voici la marche à suivre selon Delphine !

  1. Imprimez l’image des cœurs au recto, puis l’image du fond au verso (clic dessus).
  2. Découpez soigneusement et marquez les pliures.
  3. Faites un trou avec une perforeuse (ou une grosse aiguille…) dans chaque « œillet » (4 en tout).
  4. Collez les languettes (partie claire) à l’intérieur…
  5. Utilisez des rubans ou bouts de laines pour fermer comme avec un lacet les deux œillets-cœurs, puis un ruban dans les deux autres pour fermer le ballotin en faisant un joli nœud.
  6. Si tout fonctionne bien, rouvrez le ballotin et mettez-y un trésor, des bonbons, etc. Puis refermez-le😉

Les petits cœurs peuvent décorer une table ou servir de mobiles…

Voilà, j’espère que ma présentation vous aura plu et je vous donne rendez-vous jeudi 28 février pour découvrir un nouveau créateur !

Collier « Ailes de Morphée »

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en plein écran.

Cette Lutholine, toute en rondeur et en délicatesse, est particulièrement féminine et rappelle les couleurs de l’aube, avant même que le soleil ne se lève. C’est pourquoi elle se nomme « Ailes de Morphée », car c’est le moment où Morphée, après nous avoir tenu en ses bras, nous libère d’une caresse pour un jour nouveau.
Les plumes argentées entourent la perle en forme de poire et semblent la protéger, pour un rendu très doux et aérien. La perle poire est une opaline et par conséquent possède une couleur bleu transparent et projette des reflets jaunes sur le blanc et des reflets bleus sur les autres couleurs, parfait pour illuminer votre cou ! Elle est rappelée plus haut sur la chaine par des opalines rondes très discrètes et des toupies bleu-gris pour accompagner les nuances de bleu.

Un collier très doux et aérien, avec une base d’argent, une opaline en forme de poire et deux petite opalines rondes bleu transparent, des ailes arrondies argentées et des toupies bleu-gris.

La chaine comporte deux anneaux fermoirs pour pouvoir l’adapter à toutes vos tenues !

Taille (avec l’opaline et les ailes) : environ 25cm
Poids : environ 13g
Matériaux : Métal argenté, pierre opaline, toupies en verre. Garanti sans nickel ni plomb.
Prix : 15 €

Si vous souhaitez personnaliser ce collier, n’hésitez pas à me contacter ! Je serai heureuse de répondre à votre demande.

J’accepte les paiements par chèque, Paypal, virements bancaires et espèces lors de remises en main propre. Si vous souhaitez acheter un bijou, merci de me contacter à l’adresse suivante : bijoux.luthol@gmail.com en précisant que vous venez de ce blog.

Les expéditions sont toujours très soignées, les bijoux sont livrés dans une pochette en organza et entourés de papier bulle si l’enveloppe n’en contient pas déjà. Si le bijou est en stock, l’expédition se fera en moyenne dans les 1 à 2 jours ouvrés. J’envoie la lettre max (2,10€ ou 2,40€ suivant le poids de votre colis) avec suivi et indemnisation. L’échoppe des Lutholines ne peut être tenue responsable de la perte ou de la détérioration du colis.

Il est également possible de commander cet article via le site Dawanda, à cette adresse : Lutholines, Ailes de Morphée sur Dawanda ou sur le site A Little Market : Lutholines, Ailes de Morphée sur ALM

Collier Larmes Elfiques (Lueurs du Crépuscule)

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en plein écran.

Cette Lutholine, en forme de larme de couleur noire avec un écrin d’argent est particulièrement élégante et fera sensation autour de vous.
La perle est en effet une perle magique, dont le rendu change selon la lumière. Parfois, on croit discerner une deuxième perle à l’intérieur de la première, ce qui donne une impression de profondeur et de mise en abîme grisante.
Le triskel servant d’attache offre une inspiration celtique qui complète bien les motifs fins tout en arabesques du cône en argent.
Le collier possède deux anneaux de fermoir, permettant de régler le collier à la longueur désirée.

Un collier très chic avec une base d’argent, des perles magiques en résine, des toupies noires en verre , un triskel et des cônes qui habillent parfaitement le bijou.

Taille (longueur chaîne avec triskel) : environ 40 cm
Taille (longueur de la perle avec triskel) : environ 7,5cm
Poids : environ 9g
Matériaux : Perles magiques en résine, toupies en verre, triskel et cônes en alliage de couleur argent. Garanti sans nickel ni plomb.
Prix : 15 €

Si vous souhaitez personnaliser ce collier, n’hésitez pas à me contacter ! Je serai heureuse de répondre à votre demande.

J’accepte les paiements par chèque, Paypal, virements bancaires et espèces lors de remises en main propre. Si vous souhaitez acheter un bijou, merci de me contacter à l’adresse suivante : bijoux.luthol@gmail.com en précisant que vous venez de ce blog.

Les expéditions sont toujours très soignées, les bijoux sont livrés dans une pochette en organza et entourés de papier bulle si l’enveloppe n’en contient pas déjà. Si le bijou est en stock, l’expédition se fera en moyenne dans les 1 à 2 jours ouvrés. J’envoie la lettre max (2,10€ ou 2,40€ suivant le poids de votre colis) avec suivi et indemnisation. L’échoppe des Lutholines ne peut être tenue responsable de la perte ou de la détérioration du colis.

Il est également possible de commander cet article via le site Dawanda, à cette adresse : Lutholines, Larmes Elfiques sur Dawanda ou sur le site A Little Market : Lutholines, Larmes Elfiques sur ALM

Il était une fois… La Source aux Bijoux !

Bannière

« Vous trouverez ici mes créations entièrement réalisées à la main (aiguille) qui s’ajoutent au fil du temps, des envies, de l’inspiration, des découvertes… Je me suis prise au jeu des perles et c’est devenu une passion ! Mes articles sont livrés sous 48h ! N’hésitez pas à choisir vos couleurs je peux créer sur demande ! Parures, colliers, bracelets, boucles d’oreille… Vous recevrez votre bijoux dans un joli petit sachet d’organza ! »

La Source aux Bijoux

La Source aux Bijoux…. Voici un nom très mystérieux pour une boutique tout en délicatesse. Des bijoux entièrement tissés de fines perles, des colliers originaux tout en couleurs, des parures de perles parfaites pour robes de soirées… Bref, une boutique très complète pour tous les gouts ! Et celle qui vous fait rêver à travers ses bijoux, celle qui crée toutes ces belles choses… Elle se nomme Émilie, elle est très gentille et hyper enthousiaste (ce qui rajoute du plaisir à… se faire plaisir) ! Vous pouvez la contacter sur son adresse mail lasourceauxbijoux@hotmail.fr et même la rajouter sur MSN, alors pourquoi s’en priver ?

Un petit aperçu de la boutique d’Émilie :

Et moi j’ai craqué au moment de Noël sur une magnifique parure de perles blanches tissées avec des perles de rocailles dorées… C’était parfait ! Avec une petite robe noire, on va dire que ça fait vraiment son effet ! J’ai adoré ! Et du coup, je ne résiste pas à la tentation de vous la présenter :

P1030410

Joli non ?


Interview d’Émilie :

Depuis quand as-tu commencé à fabriquer des bijoux et pourquoi ? As-tu décidé immédiatement de les vendre ?

J’ai toujours été attirée par le bijou artisanal sous toutes ses formes. L’unique, l’original ! Je me suis prise au jeu des perles lors d’un arrêt de travail, pour tuer le temps. Puis en surfant sur le net, j’ai vu toutes les merveilles que les perleuses faisaient et j’ai été épatée ! Je me suis donc lancé le défi « moi aussi je veux et je peux faire des jolies choses » ! Cela fait un an à peu près que je « perle ». J’ai commencé par des techniques simples, en faisant, défaisant, refaisant jusqu’à ce que j’y arrive ! Je me lance aujourd’hui dans la broderie de perles pour réaliser de vrais « bijoux d’art » comme je les appelle. Et j’adoooorrrreee ! J’ai ouvert une boutique sur ALM en Aout 2012, et j’ai aussi créé une page « La Source aux Bijoux » sur FB.

Quels problèmes as-tu rencontré pour l’instant ?

Je ne pense pas rencontrer de vrais problèmes puisque c’est une passion ! Il faut prendre le temps de se faire connaitre, de montrer ses créations… Il faut être patiente, c’est le secret ! Et communiquer ! Beaucoup !

De quelle création es-tu particulièrement fière et pourquoi ?

Je suis très fière de mes manchettes brodées ! Elles font un carton ! Elles sont uniques et originales !


Tutoriel pour le Collier Brodé Fushia et Argent :

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en taille normale !

Matériel nécessaire :

2013-01-14 10.07.26

Étapes :

Étapes 1 à 4:

Étapes 5 à 8 :

Étapes 9 à 12 :

Et voilà la dernière étape, avec le bijou fini !

2013-01-14 15.39.15

Beaucoup d’étapes non ? C’est dur mais en tout cas, le résultat est superbe ! Vous pouvez l’acheter à cette adresse : Collier Brodé Fushia et Argent et vous pouvez retrouver Emilie de la Source aux Bijoux sur Facebook et sur sa boutique A Little Market !

Collier Tentation d’Hiver

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en plein écran.

Un collier mi-long avec une base d’argent, deux connecteurs arabesques argentés, deux gouttes et toupies rouges et une boule à facette rouge recouverte de deux coupelles argentées. Ce collier, avec deux anneaux fermoirs pour l’adapter à toutes vos tenues, est idéal pour sortir !

Cette Lutholine conçue pendant les fêtes ressemble pour certains à une boule de Noël et pour d’autres à la pomme rouge de la Tentation. Elle porte en elle la marque de la joie et du bonheur, des rencontres et des retrouvailles. Parfait pour une occasion spéciale, pour Noël ou en cadeau de Saint Valentin, ce collier est très élégant et habillera délicatement votre cou de rouge tentateur et festif.

Taille : environ 25cm
Poids : environ 13g
Matériaux : Connecteurs et perles lisses en métal argenté, perles en cristal facetté. Garanti sans nickel ni plomb.
Prix : 15 €

Si vous souhaitez personnaliser ce collier, n’hésitez pas à me contacter ! Je serai heureuse de répondre à votre demande.

J’accepte les paiements par chèque, Paypal, virements bancaires et espèces lors de remises en main propre. Si vous souhaitez acheter un bijou, merci de me contacter à l’adresse suivante : bijoux.luthol@gmail.com en précisant que vous venez de ce blog.

Les expéditions sont toujours très soignées, les bijoux sont livrés dans une pochette en organza et entourés de papier bulle si l’enveloppe n’en contient pas déjà. Si le bijou est en stock, l’expédition se fera en moyenne dans les 1 à 2 jours ouvrés. J’envoie la lettre max (2,10€ ou 2,40€ suivant le poids de votre colis) avec suivi et indemnisation. L’échoppe des Lutholines ne peut être tenue responsable de la perte ou de la détérioration du colis.

Il est également possible de commander cet article via le site Dawanda, à cette adresse : Lutholines, Tentation d’Hiver sur Dawanda ou sur le site A Little Market : Lutholines, Tentation d’Hiver sur ALM.

Il était une fois… L’échoppe des Lutholines !

J’ai décidé que désormais, en plus de vous montrer mes coups de cœur, tutos, expériences etc, de vous présenter des créateurs de tous horizons avec interview, présentation de leurs produits et même des petits tutoriels rien que pour vous ! Et comme charité bien ordonnée commence par soi-même, j’ai l’honneur de débuter la série !


« Luthol, pour vous servir. Vous trouverez suspendus dans tous les coins des bijoux créés au gré de mes envies.

Adepte des elfes à tendances geeks (si, si, c’est possible), j’ai ramené du pays des caribous une drôle de muse à l’imagination espiègle. Son chant se décline en mélodies enchantées aux accents lyriques auxquelles s’ajoutent par moments des notes victoriennes. Et parfois, ça sonne plus rock !
Ainsi sont faites mes Lutholines. En espérant qu’elles vous plaisent ! »

C’est ainsi que se présente Luthol sur son blog. Une présentation très lyrique et mystérieuse, à l’image de ses créations, les Lutholines, délicates et magiques. Chaque bijou qu’elle compose au gré de ses envies et de ses idées a une personnalité propre : elle les nomme, les met en scène et les décrit avec passion, à tel point qu’on aimerait parfois être un bijou sous ses doigts ! Présente sur A Little Market et Dawanda, ainsi que sur Facebook et son blog, elle aime être connectée et être au courant de tout, tout le temps. Ce qui ne l’empêche pas d’être parfois très en retard sur tout ! Nouvelle dans le domaine de l’artisanat, elle a toujours aimé fabriquer de ses mains, que ça soit de la peinture (vite oublié), du tissage de bracelet de perles en plastique (mais Madame a des goûts de luxe), du dessin (qu’elle continue vaguement), de la broderie (qu’elle n’a jamais fini) et même de la cuisine (que pour le coup elle pratique avec assiduité !). C’est donc à peu près naturellement qu’elle s’est tourné vers la fabrication de bijoux. Il faut dire aussi que Luthol est en adoration devant les bijoux, et particulièrement les boucles d’oreilles, qui se comptent chez elle par dizaines… Au grand dam de son présentoir ! Voilà donc comment elle occupe son temps libre, en alliant ce qui lui plait le plus : fabriquer quelque chose de ses mains et le mettre en scène sur Internet. Et si en plus, elle peut se payer un resto de temps en temps avec, c’est tout simplement la cerise sur le gâteau !


Interview de Luthol :

Depuis quand as-tu commencé à fabriquer des bijoux et pourquoi ? As-tu décidé immédiatement de les vendre ?

Comme dit précédemment, je suis toute nouvelle dans l’artisanat. J’ai commencé à y songer l’année dernière vers avril, car ma coloc et amie me montrait tous les bijoux un peu fantaisie qu’elle aimait bien sur le net ainsi que la boutique d’une de ses amies qui s’était lancée depuis quelques années déjà. Je connaissais également quelqu’un qui en faisait depuis peu, et je me suis dit « Pourquoi pas ? ». J’étais alors au Canada depuis un an, et je rentrais en France en juin. Le temps donc de me réinstaller en France, de commander les fournitures etc, j’ai commencé vers septembre-octobre. J’ai décidé de les vendre quasiment tout de suite, d’abord parce que j’aime rentabiliser ce que je fais, ensuite parce que ça me permet de racheter plus de fournitures et donc de faire de nouveaux bijoux, et enfin parce que ça me permet d’écouler les stocks ! Mine de rien, ça prend de la place tout ça.

Quels problèmes as-tu rencontré pour l’instant ?

Comme problèmes, j’ai principalement rencontré celui des fournitures. J’ai souvent une idée très précise de ce que je veux et c’est parfois très dur de le trouver… Également, celui des dimensions ! Je n’ai absolument pas le compas dans l’œil et ça m’est régulièrement arrivé de commander sur internet et de me retrouver avec un objet bien trop grand ou petit. Mais pas grave, je commande une autre taille et je garde le premier en réserve.

De quelle création es-tu particulièrement fière et pourquoi ?

J’aime particulièrement mes « Ailes de Morphée » car je les trouve très douces et aériennes et j’ai vraiment eu du mal à les faire ! Les ailes que j’ai à la base ne sont pas courbées, il a fallu que je les courbe à la pince plate mais sans les briser ou les abimer. Bref, c’est toujours très délicat de faire ces boucles ! J’aime aussi beaucoup un collier que je n’ai pas encore mis en vente (mais qui le sera bientôt) qui s’appelle « Tentation d’Hiver ». J’ai accroché deux connecteurs ensembles par des anneaux alors que ce n’était absolument pas prévu pour, collé des coupelles sur une perle pour ne pas qu’elles bougent, agrandi un trou parce que l’anneau ne passait pas… Oui, mon deuxième nom c’est Mac Gyver !

Comme tout artisan, Luthol possède endroit bien à elle pour travailler : il s’agit simplement d’un énorme bureau où elle peut s’étaler à volonté et visualiser d’un seul coup d’œil toutes les possibilités d’assemblage. Elle utilise également quatre boîtes (qu’elle souhaite changer pour tout regrouper grâce à une grosse mallette à compartiments) : une pour tous les apprêts, une pour les breloques, une pour les perles et une pour les produits finis !

La preuve en image :

Bureau


Tutoriel pour les boucles d’oreilles Larmes Elfiques « Tours d’Ivoire » :

Matériel nécessaire :

P1030361

  • une pince coupante
  • une pince conique
  • des clous de couleur bronze de 8 cm
  • deux perles magiques en forme de larme de couleur ivoire
  • deux toupies Swarovski ou en cristal de couleur dorée
  • deux cônes en métal
  • deux crochets à boucle d’oreille de couleur bronze

Étapes :

P1030363

Écartez légèrement les pointes de vos cônes afin de faciliter l’emboitement de vos perles magiques. Emboitez vos perles magiques et enfoncez-les jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un centimètre dépassant des cônes.

P1030364

Faites passer vos clous par les perles magiques et les cônes, puis rajoutez sur le haut des clous vos toupies. Coupez avec la pince coupante le haut de vos clous d’environ un demi centimètre, sinon ils seront trop longs pour finaliser votre boucle.

P1030375

A l’aide de la pince conique, enroulez le bout de votre clou (autour des cônes) jusqu’à faire un cercle. Cependant, avant de le fermer, faites passer le bout de votre clou dans le cercle de votre crochet à boucle d’oreilles. Puis fermez votre cercle en faisant toucher la base de votre clou et le bout de votre clou. Puis refaites ces étapes pour la deuxième boucle.

P1030376

Vos Larmes Elfiques « Tours d’Ivoire » sont prêtes ! Elles seront parfaites avec une tenue de soirée dans les tons marrons ou beige, et avec les cheveux foncés.

Voilà, j’espère que ma présentation vous aura plu et je vous donne rendez-vous jeudi 31 janvier pour découvrir un nouveau créateur !

Bracelet Plumes de Phenix

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en plein écran.

Cette Lutholine repose sur le thème du Phénix avec des tons bronze très lumineux, un ornement central composé d’oiseaux, et deux perles qui semblent luire à la lumière. La chainette qui relie le fermoir aux perles est doublée ce qui lui ajoute une épaisseur pour arriver en douceur à l’ornement central.

Un beau bracelet avec une base de bronze, des perles « cathédrale » (8 facettes) en verre, un ornement central « oiseaux » et de fines perles d’ornement qui habillent parfaitement le bijou.

Matériaux : Ruban en satin, camée en résine noire avec figure en nacre, perles magiques en résine, support et bélière en alliage de couleur argent. Garanti sans nickel ni plomb.
Prix : 12 €

Si vous souhaitez personnaliser ce bracelet, n’hésitez pas à me contacter ! Je serai heureuse de répondre à votre demande.

J’accepte les paiements par chèque, Paypal, virements bancaires et espèces lors de remises en main propre. Si vous souhaitez acheter un bijou, merci de me contacter à l’adresse suivante : bijoux.luthol@gmail.com en précisant que vous venez de ce blog.

Les expéditions sont toujours très soignées, les bijoux sont livrés dans une pochette en organza et entourés de papier bulle si l’enveloppe n’en contient pas déjà. Si le bijou est en stock, l’expédition se fera en moyenne dans les 1 à 2 jours ouvrés. J’envoie la lettre max (2,10€ ou 2,40€ suivant le poids de votre colis) avec suivi et indemnisation. L’échoppe des Lutholines ne peut être tenue responsable de la perte ou de la détérioration du colis.

Il est également possible de commander cet article via le site Dawanda, à cette adresse : Lutholines, Bracelet Plumes de Phénix sur Dawanda ou via le site A Little Market, à cette adresse : Lutholines, Bracelet Plumes de Phenix sur ALM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.